Parodontologie 
gingivite
La gingivite
La Gingivite est une maladie buccale d'origine bactérienne, provoquées par l'accumulation de plaque dentaire (Löe et coll., 1965), sur un terrain favorable (Seymour, 1986).  
Les gingivites correspondent à la réaction inflammatoire du parodonte superficiel, et est , en principe , réversible.

Le détartrage est l’action consistant à enlever le tartre qui s’est accumulé sur les dents. Le tartre est une calcification de la plaque dentaire. Contrairement à la plaque dentaire déposée sur les dents, le tartre ne peut être éliminé avec une brosse à dent
Après détartrage , afin de s’assurer  d'une bonne stabilité et maintenir les résultats obtenus, votre praticien  déterminera la fréquence de vos visites en fonction  de la vitesse d’accumulation du tartre.


parodontite
LA PARODONTITE
La parodontite consiste en une inflammation du parodonte, c'est-à-dire des tissus de soutien de l'organe dentaire : la gencive, le cément, le ligament alvéolo-dentaire et l'os alvéolaire. La parodontite est une forme plus avancée  de maladie parodontale.

TRAITEMENT:
Détartrage — Cette intervention  se déroule manuellement  avec un outil de détartrage ultrasonique complété par des curettes . L'outil de détartrage enlève le tartre et la plaque de la surface des couronnes et des racines.
Fréquemment le détartrage se fait  sous irrigation  utilisant un agent antimicrobien qui  agit sur  les bactéries buccales. 
 
Surfaçage radiculaire — Ce traitement consiste en un nettoyage soigneux des racines pour éliminer le tartre et la plaque dentaire dans les poches  parodontales qui logent des microorganismes indésirables -Il permet de  lisser la surface des racines afin de promouvoir une bonne cicatrisation. Il s'agit d'un soin beaucoup plus poussé qu'un détartrage . Ce traitement nécessite parfois plus d'une séance. Il peut être réalisé sous anesthésie locale. Les surfaces radiculaires propres et lisses contribuent à éviter que les bactéries recolonisent facilement le site. . Il réduit l'inflammation et le saignement des gencives, diminue la profondeur des poches parodontales.

avant après détartrage dentaire
Réévaluation et maintenance 

réévaluation :
Après ce travail, une première réévaluation est réalisée. Lors de ce contrôle,  sur  environ 80% des sites traités, les problèmes  doivent être résolus. Les 20% restants doivent montrer un progrès et ce progrès peut encore se poursuivre au fil des 12 mois suivants. Pour promouvoir cette poursuite de la guérison et pour la maintenir lorsqu’elle est obtenue, le patient est engagé dans un protocole de soins parodontaux d’entretien appelé « la maintenance parodontale ». 
 
Maintenance parodontale et détartrage :
Cette maintenance parodontale sera appliquée à une fréquence variable suivant la qualité du contrôle de plaque assuré par le patient, son état de santé,les médicaments, le nombre et l’étendue des lésions résiduelles et aussi du risque carieux